orientation sereine

Je déteste mon travail je déprime : comment m’en sortir ?

Vous détestez votre travail et cela vous déprime. Vous êtes perdu, sans savoir comment vous en sortir. Chaque lundi, c’est le même scénario : vous avez une boule au ventre à l’idée d’aller travailler. Vous vous sentez mal dans votre travail. Vous seriez prêt à tout pour échapper à votre poste, à vos collègues, et à tout ce qui s’y rattache. Cette situation vous pèse lourdement, et l’issue vous semble floue. En tant que psychologue et coach en reconversion professionnelle, j’ai déjà été confronté à de nombreux cas similaires. Sachez-le : vous n’êtes pas seul. Dans cet article, je partage avec vous des conseils pratiques pour retrouver votre bien-être.

Je déteste mon travail je déprime

I) Trouver la raison pour laquelle vous détestez votre travail 

Tout d’abord, « détester » est un terme fort qui exprime un ras-le-bol profond. Cela traduit une véritable aversion pour votre emploi. Rien que la pensée de votre travail vous rend en colère et triste. Il est crucial de déterminer l’origine de ce sentiment pour espérer une amélioration de votre situation.

Examinons les raisons susceptibles de vous faire détester votre travail.

1. Mauvais choix d’orientation scolaire et professionnel

Vous n’avez pas choisi vos études ; plutôt, vous avez subi votre orientation. Votre parcours éducatif a été influencé par les attentes d’autrui, que ce soit les professeurs, les conseillers d’orientation, vos parents ou vos amis. Cette situation est malheureusement fréquente. Cependant, si cela vous concerne, sachez qu’il est toujours possible de rejeter ces pressions de votre entourage et de la société. Vous avez toujours la liberté de choisir qui vous voulez être.

2. Faire un travail alimentaire 

Souvent lié au premier problème, vous vous retrouvez à exercer un métier juste pour payer vos factures. Pourtant, il est possible d’occuper un poste qui vous rend heureux et où vous vous sentez compétent. Il n’est jamais trop tard pour reprendre le contrôle et envisager une reconversion ou une formation supplémentaire.

3. Le travail ne correspond pas à ce que vos attentes 

Parfois, vous vous retrouvez à accomplir des tâches qui diffèrent grandement de celles que vous aviez imaginées. Par exemple, une de mes coachées s’est retrouvée submergée par des tâches administratives et répétitives. Elle avait l’impression de stagner et ne voyait plus de sens à son travail, se sentant inutile et non stimulée intellectuellement. Pourtant, lorsqu’elle avait signé son contrat, elle s’attendait à avoir des responsabilités et à diriger une équipe. Si vous vous trouvez dans cette situation, il est important de discuter avec votre supérieur hiérarchique. Si vos préoccupations ne sont pas prises en compte, envisagez peut-être de changer d’entreprise.

3. Le travail ne correspond pas à ce que vos attentes 

Parfois, vous vous retrouvez à accomplir des tâches qui diffèrent grandement de celles que vous aviez imaginées. Par exemple, une de mes coachées s’est retrouvée submergée par des tâches administratives et répétitives. Elle avait l’impression de stagner et ne voyait plus de sens à son travail, se sentant inutile et non stimulée intellectuellement. Pourtant, lorsqu’elle avait signé son contrat, elle s’attendait à avoir des responsabilités et à diriger une équipe. Si vous vous trouvez dans cette situation, il est important de discuter avec votre supérieur hiérarchique. Si vos préoccupations ne sont pas prises en compte, envisagez peut-être de changer d’entreprise.

4. Vous ne vous sentez pas à votre place au sein de l’équipe

Il se peut aussi que vous ne vous entendiez pas avec vos collègues. L’atmosphère au travail est lourde et vous avez l’impression de ne pas être à votre place. Vous vous sentez tout simplement en décalage avec le reste de l’équipe, comme si vous n’étiez pas sur la même longueur d’onde. Les valeurs que vous portez ne sont pas partagées par les autres. Cette situation peut survenir lorsqu’il y a un changement de direction ou un renouvellement au sein de l’équipe, entraînant une modification de la vision et de la manière de travailler du groupe. C’est ce qui est arrivée à Alexandra, qui ne partagait plus les valeurs de son entreprise.

5. Un désir insatisfait 

Il arrive que l’on déteste son travail et que l’on sombre dans la dépression pour une raison complètement différente. Peut-être que vous vous trouvez dans un environnement – que ce soit une ville, un lieu ou des locaux – qui ne vous convient pas. Vous aviez d’autres aspirations, comme voyager à l’étranger, que vous n’avez pas pu réaliser. Au fond de vous, vous éprouvez des regrets et de l’amertume envers votre situation actuelle. Vous n’êtes pas là où vous pensiez être à ce stade de votre vie. Cette frustration peut mener à la déprime. Vous sentez que votre vie de tous les jours manque de sens.

Quels sont vos désirs inassouvis ? Qu’avez-vous négligé d’écouter en vous ?

Si vous vous sentez déprimé et ne savez pas à qui en parler, si vous vous sentez incompris par votre entourage et perdu quant aux actions à entreprendre pour aller mieux, sachez que vous n’êtes pas seul. Vous avez le désir de vous sentir mieux et de retrouver votre joie de vivre. Je suis là pour vous aider. Vous êtes libre de prendre rendez-vous avec moi pour une consultation personnalisée en cliquant ici.

II) Identifier votre problématique réelle au travail 

Déprime ou dépression au travail ? 

Il est crucial de faire la distinction entre une simple « déprime » et une « dépression ». La déprime est souvent décrite comme un « coup de mou », une forme de tristesse passagère. Cependant, même la déprime doit être prise au sérieux, car elle peut, à long terme, dégénérer en burn-out ou évoluer vers une dépression.

2. Quels sont les signes d’une dépression ? 

Voici les signes qui peuvent indiquer une dépression :

– Une baisse significative de l’intérêt ou du plaisir pour la plupart des activités du quotidien.

– Une variation importante de poids, que ce soit une perte ou un gain.

– Des troubles du sommeil, tels que l’insomnie ou l’hypersomnie, presque tous les jours.

– Une agitation ou un ralentissement psychomoteur presque quotidien.

– Une fatigue ou une perte d’énergie quasi constante.

– Un sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive et inappropriée, ressenti presque tous les jours.

– Une capacité réduite à penser ou à se concentrer, presque tous les jours.

– Des pensées de mort récurrentes, des idées suicidaires sans plan spécifique, ou une tentative de suicide.

Si vous vous reconnaissez dans ces signes, il est crucial de consulter un psychiatre. Vous pouvez prendre rendez-vous au Centre Médico-Psychologique (CMP) le plus proche. Pour poser un diagnostic de dépression, il est nécessaire qu’au moins 5 de ces symptômes aient été présents au cours des deux dernières semaines, incluant obligatoirement une humeur dépressive ou une perte d’intérêt et de plaisir, et qu’ils marquent un changement par rapport à votre état habituel.

Si vous vous sentez déprimé et ne savez pas à qui en parler, si vous vous sentez incompris par votre entourage et perdu quant aux actions à entreprendre pour aller mieux, sachez que vous n’êtes pas seul. Vous avez le désir de vous sentir mieux et de retrouver votre joie de vivre. Je suis là pour vous aider. Vous êtes libre de prendre rendez-vous avec moi pour une consultation personnalisée en cliquant ici.

III) Je déteste mon travail je déprime : quelles sont les solutions ?

1. Envisagez une réorientation professionnelle

Contenir son mal-être au travail peut s’avérer rapidement épuisant. Rentrer chez soi énervé ou en pleurs n’est sain ni pour vous, ni pour votre entourage. Pour votre entourage, parce que vous ne souhaitez pas leur imposer votre frustration. Pour vous-même, car à force de réprimer ce mal-être, vous pourriez provoquer des dysfonctionnements dans votre organisme. Cela se manifeste souvent par des douleurs au cœur, au ventre, ou à la tête, qui sont fréquemment les signes avant-coureurs d’un burn-out et de problèmes de santé. Cette situation peut changer si vous vous ouvrez à l’idée de changer de métier.

 

2. Lever les freins à votre réorientation 

Lorsqu’on envisage une reconversion, plusieurs obstacles peuvent surgir, les finances étant l’un des principaux. Cependant, vous réalisez qu’il vous est impossible de persister dans cette situation et de subir votre vie. Dans une telle conjoncture, prenez le temps de lister sur papier tout ce qui vous retient et, pour chaque obstacle, envisagez des solutions concrètes.

Prenons l’exemple courant : « Je veux me reconvertir, mais je n’ai pas le temps de me former ». Identifiez ce qui se cache derrière le « mais » et cherchez une solution. Une possibilité pourrait être de suivre des cours du soir. L’essentiel est de trouver des solutions qui vous correspondent.

Mais le plus crucial, c’est de ne pas subir passivement votre situation. Prenez le contrôle de votre avenir ! Vous n’imaginez pas, j’imagine, passer 30 ans dans le même emploi ? Discutons-en et trouvons ensemble des solutions.

Maintenant, vous avez les clés en main pour cesser de détester votre travail et mettre fin à votre déprime. N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur cet article. Si vous souhaitez discuter avec un professionnel spécialisé dans la santé mentale et l’orientation professionnelle, vous êtes au bon endroit. Prenez rendez-vous ici pour explorer ensemble des solutions adaptées à votre situation.

Ces articles pourraient vous plaire

Comment trouver un métier qui me plaît ? (4 étapes)

Comment trouver un métier qui me plaît ? (4 étapes)

Vous vous sentez perdu professionnellement et souhaitez trouver un métier qui vous plaît, mais vous ne savez pas par où commencer. Un jour, vous avez une idée. Le lendemain, une autre. Cette indécision rend difficile le choix d'une profession qui vous correspond...

Je suis en burn out : que faire ?

Je suis en burn out : que faire ?

Vous êtes en burn-out et vous vous demandez que faire. Vous vous sentez épuisé au quotidien. L'impression de ne plus avoir d'énergie pour aller travailler vous accable. Rapidement, vous vous sentez submergé. Les jours passent et vous vous interrogez sur le moment où...

Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation
Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation

Ce guide vous donne les principales clés pour trouver un métier qui vous convient vraiment à travers des exercices pratiques.

Les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *