orientation sereine

Comment devenir psychologue scolaire ?

Vous pensez de plus en plus à devenir psychologue scolaire. Vous vous demandez comment faire pour parvenir à ce métier. Par quel cursus de formation faut-il passer ? Quelles qualités faut-il avoir ? Faut-il obligatoirement faire de la psychologie? Bref, en tant que psychologue spécialisée en orientation scolaire et professionnelle, j’ai été dans le passé psychologue de l’éducation nationale. Je vais vous éclairer sur tous ces aspects. C’est parti !

1. Qu’est-ce qu’un(e) psychologue scolaire ? 

Parcours scolaire

Pour commencer, il faut savoir qu’un psychologue scolaire est avant tout un psychologue. Il a donc suivi des études de psychologie de manière classique. Il faut donc obtenir une licence de psychologie (3 ans) puis un master de psychologie (2 ans). En tout, il faut prévoir 5 ans d’études pour devenir psychologue scolaire contractuel. Toutefois, si vous visez le poste de psychologue scolaire titulaire, il vous faudra consacrer 6 ans d’études, car il faut également passer le concours de psychologue de l’éducation nationale.

2 types de psychologues scolaires

Par la suite, il est important pour vous de déterminer quel type de psychologue scolaire vous souhaitez devenir. Il existe deux catégories de psychologues scolaires. Il est crucial de comprendre cette distinction, car il y a souvent confusion à ce sujet.

Les psychologues de l’éducation nationale (EDA) se focalisent sur l’éducation, le développement et les apprentissages. Anciennement appelés « psychologues scolaires », ils mènent des entretiens et des bilans psychologiques avec les élèves du premier degré. Leur mission principale est de mettre en place des actions préventives pour anticiper les difficultés scolaires des élèves et de contribuer à l’élaboration d’un projet pédagogique adapté.

Les psychologues de l’éducation nationale (EDO) se concentrent sur l’éducation, le développement et le conseil en orientation scolaire et professionnelle. Anciennement appelés conseillers d’orientation psychologue, ils jouent un rôle essentiel dans l’accompagnement à l’orientation des élèves et des parents du second degré confrontés à des difficultés dans ce domaine. Ils assurent également un rôle d’écoute auprès des élèves en difficulté, qu’elles soient d’ordre scolaire ou personnel (telles que des difficultés familiales). De plus, ils réalisent des bilans psychologiques comme les QIT.

Pour en savoir plus sur le métier, vous pouvez visiter le site de l’Association des Psychologues de l’Éducation Nationale. 

Si vous envisagiez de devenir psychologue de l’éducation nationale (EDO), mais que vous n’êtes pas motivé à l’idée de suivre de longues études en psychologie, alors je vous propose une formation de 3 mois pour devenir conseiller d’orientation indépendant. Contactez-moi ici. 3 mois durant lesquels je vous aide à créer votre cabinet d’orientation scolaire en ligne. Je vous soutiens dans votre projet, je vous motive et je vous aide à vous rapprocher du professionnel que vous avez envie d’incarner !  

2. Comment suis-je devenue psychologue scolaire ? 

Mon parcours scolaire

Dans mon cas, j’ai effectué mes études de psychologie à l’université de Bordeaux II (Victor Segalen) et j’ai obtenu mon master à l’université d’Aix-Marseille à Aix-en-Provence. Je vous recommande de choisir des spécialités cohérentes pour augmenter vos chances de devenir psychologue scolaire. Par exemple, optez pour une licence de psychologie du travail en spécialité, puis un master en psychologie de l’orientation, de l’éducation et de la formation. Cette démarche favorise un parcours plus cohérent. Cependant, certains psychologues se sont spécialisés en clinique ou en psychologie cognitive, avant de devenir psychologue scolaire par la suite.

Mon parcours professionnelle 

En tant que psychologue scolaire, j’animais régulièrement des ateliers destinés aux élèves et aux parents, dans des collèges, lycées et CIO. Cela fait partie intégrante des missions des psychologues de l’Éducation nationale. Il est également possible d’animer des ateliers dans des établissements privés, des centres sociaux, ou de créer d’autres partenariats afin d’animer régulièrement des ateliers en tant qu’indépendant(e). Dans mon cas, trois mois après m’être lancée en tant que conseillère d’orientation indépendante, j’ai été contactée par une association, Educarib, et la collectivité de Saint-Martin pour animer des ateliers à l’occasion du premier salon de l’orientation de Saint-Martin. Une expérience enrichissante et incroyable ! Voici une photo illustrative.

comment devenir psychologue scolaire

3. Quels stages et expériences ai-je développés durant mes études de psychologie ?

Dès le début de mon parcours en psychologie, j’ai su que les domaines de la psychologie cognitive, des neurosciences et de la psychologie clinique ne m’intéressaient pas. Mon orientation s’est donc naturellement dirigée vers la psychologie du travail. J’ai effectué plusieurs stages qui ont contribué à mon intégration rapide sur le marché professionnel.

CIO (Centre d’Information et d’Orientation)

En 2015, j’ai réalisé un stage au Centre d’Information et d’Orientation (CIO) de Basse-Terre en Guadeloupe, aux côtés des psychologues de l’éducation nationale. Ce stage m’a permis d’accueillir quelques jeunes et de comprendre les missions des psychologues de l’éducation nationale, au sein d’une équipe bienveillante.

MECS (Maisons pour enfants à Caractères Sociaux)

En 2016, j’ai effectué un stage à la Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) de Baillif en Guadeloupe, aux côtés d’une psychologue clinicienne.

Volontariat en service civique et bénévolat

La même année, j’ai également réalisé un volontariat en service civique de 9 mois à l’Association de la Fondation Étudiante pour la Ville (AFEV), où j’ai géré des bénévoles étudiants en relation avec des jeunes de quartiers défavorisés. Cette expérience a été significative et m’a permis de me sentir utile.

Association intermédiaire / entreprise d’insertion 

En 2017, j’ai effectué un stage dans une association intermédiaire qui met en relation des personnes en réinsertion avec des entreprises et propose également des formations. Cela m’a permis de comprendre le monde de la formation et la logique d’entreprise.

Cabinet de bilan de compétence 

En 2018, j’ai réalisé un stage dans le cabinet de Sylvie Berracasa, psychologue du travail et des organisations à Marseille. Cette expérience a été une véritable révélation pour ma pratique. J’ai découvert le travail en indépendant et en espace de co-working, ce qui m’a beaucoup plu. Aux côtés de cette professionnelle, j’ai beaucoup appris et j’en suis ressortie grandie. À ce moment-là, j’ai commencé à envisager de devenir indépendante.

CIO privé / Centre de formation

En 2019, j’ai effectué un stage au CIO Acopad aux côtés d’une excellente psychologue, Axelle Joud. Ce stage m’a permis de découvrir un centre de formation et une équipe formidable. J’ai pu mettre en place mes premiers ateliers à destination de travailleurs en situation de handicap et réaliser plusieurs bilans d’orientation.

Si vous envisagiez de devenir psychologue de l’éducation nationale (EDO), mais que vous n’êtes pas motivé à l’idée de suivre de longues études en psychologie, alors je vous propose une formation de 3 mois pour devenir conseiller d’orientation indépendant. Contactez-moi ici. 3 mois durant lesquels je vous aide à créer votre cabinet d’orientation scolaire en ligne. Je vous soutiens dans votre projet, je vous motive et je vous aide à vous rapprocher du professionnel que vous avez envie d’incarner !  

4. Qu’est-ce que je pense de la licence de psychologie ? 

Le programme de licence de psychologie

Les cours des premières années de licence en psychologie sont très généraux. Pour ma part, ils se présentaient ainsi :

  1. Psychologie de l’enfant et de l’adolescent / Psychologie du développement
    2. Psychologie clinique et psychopathologie
    3. Sociologie
    4. Psychologie du travail et des organisations
    5. Psychologie cognitive
    6. Neurosciences
    7. Introduction aux tests psychométriques (comme le WAIS, le WISC, les tests de dessins de bonhommes, etc.)
    8. Statistiques et probabilités

Attention : certaines universités accordent plus d’importance à certaines matières. Par exemple, lorsque j’étais en licence à Bordeaux, une grande place était attribuée aux matières scientifiques. Ce n’est pas forcément le cas dans toutes les universités. Je vous conseille donc de bien examiner les différents programmes sur Mastergouv si vous avez déjà une licence en psychologie, ou sur Parcoursup si vous partez de zéro.

Modalités d’examens

Lors de ces premières années, il y avait beaucoup de par cœur. Ce n’est qu’en troisième année que nous avons eu des études de cas. Concernant les évaluations, au début nous avions peu de rédactions, souvent des questionnaires à points régressifs. Toutefois, au fil des années, nous en avions de plus en plus.

Ambiance étudiante

En ce qui concerne l’ambiance, nous étions nombreux les premières années, donc il fallait se trouver un petit cercle d’amis. Pour ma part, les choses se sont faites naturellement. Bordeaux est une ville très jeune et dynamique pour un étudiant. L’architecture est incroyable et nous avions la rue Sainte-Catherine juste à côté de la fac, ce qui était un atout pour sortir entre amis.

5. Qu’est-ce que je pense du master de psychologie ? 

Le programme de master de psychologie

Voici ce à quoi ressemblait mes cours de master :

1. Psychologie de l’enfant, de l’adolescence et du vieillissement
2. Psychologie de l’orientation
3. Cours sur l’insertion socio-professionnelle
4. Psychologie de la personnalité
5. Maîtrise des tests psychométriques (notamment le WISC)
6. Cours sur le bilan d’orientation et le bilan de compétences
7. Maîtrise des techniques d’entretien (méthode Lecomte)
8. Techniques de recherche d’emploi
9. Études des populations vulnérables (personnes en situation de handicap)
10. Approche de la psychologie clinique

Modalités d’examens

Nous avions de nombreuses rédactions et, au fil du temps, de plus en plus de présentations orales. Cela générait beaucoup de stress parmi les étudiants, mais cela nous a permis d’améliorer notre expression orale. Cependant, le travail le plus conséquent résidait dans la recherche de stage, la soutenance de stage et la rédaction du mémoire.

Ambiance étudiante 

L’ambiance était agréable. Nous étions dans une très petite promo, environ 12 étudiants. Dans ce cas, il était préférable de bien s’entendre avec la majorité du groupe. Le point fort était que nous pouvions nous soutenir et nous entraider lors des examens. De plus, nous avions une grande proximité avec les professeurs et les intervenants professionnels, contrairement à la licence.

Si vous envisagiez de devenir psychologue de l’éducation nationale (EDO), mais que vous n’êtes pas motivé à l’idée de suivre de longues études en psychologie, alors je vous propose une formation de 3 mois pour devenir conseiller d’orientation indépendant. Contactez-moi ici. 3 mois durant lesquels je vous aide à créer votre cabinet d’orientation scolaire en ligne. Je vous soutiens dans votre projet, je vous motive et je vous aide à vous rapprocher du professionnel que vous avez envie d’incarner !  

A présent, vous avez toutes les clés en main pour devenir psychologue scolaire. À vous de jouer pour réaliser vos ambitions professionnelles ! Si vous envisagez de devenir conseiller d’orientation indépendant sans passer par les 5 voire 6 années d’études nécessaires pour être psychologue scolaire, n’hésitez pas à me contacter. En tant qu’indépendant, il est possible d’intervenir en milieu scolaire et de proposer des ateliers dans des centres sociaux, des écoles privées ou des associations.

Ces articles pourraient vous plaire

Comment trouver un métier qui me plaît ? (4 étapes)

Comment trouver un métier qui me plaît ? (4 étapes)

Vous vous sentez perdu professionnellement et souhaitez trouver un métier qui vous plaît, mais vous ne savez pas par où commencer. Un jour, vous avez une idée. Le lendemain, une autre. Cette indécision rend difficile le choix d'une profession qui vous correspond...

Je suis en burn out : que faire ?

Je suis en burn out : que faire ?

Vous êtes en burn-out et vous vous demandez que faire. Vous vous sentez épuisé au quotidien. L'impression de ne plus avoir d'énergie pour aller travailler vous accable. Rapidement, vous vous sentez submergé. Les jours passent et vous vous interrogez sur le moment où...

Se réorienter vers les ressources humaines : comment faire ?

Se réorienter vers les ressources humaines : comment faire ?

Vous envisagez de vous orienter vers les ressources humaines, mais vous hésitez encore sur ce choix ? Ou peut-être êtes-vous à la recherche d'informations pour confirmer votre décision d'orientation ? En tant que psychologue et coach en orientation professionnelle,...

Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation
Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation

Ce guide vous donne les principales clés pour trouver un métier qui vous convient vraiment à travers des exercices pratiques.

Les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *