orientation sereine

conseillère d’orientation étude : que faire ?

Pour devenir conseiller ou conseillère d’orientation, quelles études faut-il suivre ? Si vous aspirez à devenir conseiller d’orientation et vous vous interrogez sur le parcours de formation adéquat, en tant que psychologue et coach en orientation scolaire et professionnelle, je suis ravie de vous répondre et de vous fournir les meilleurs conseils. Lisez bien l’article jusqu’à la fin, car je vous donne différentes méthodes pour faire du conseil à l’orientation. C’est parti ! 

1. Mon parcours d’étude

Afin de devenir conseillère d’orientation, j’ai entrepris des études en psychologie. J’ai obtenu une licence en psychologie à l’Université de Bordeaux Segalen, puis j’ai poursuivi avec un master en psychologie à l’Université d’Aix-Marseille, située à Aix-en-Provence. Ma spécialisation était la psychologie des transitions, axée sur l’orientation, l’insertion professionnelle et le conseil.

conseillère d'orientation etude

2. Pourquoi ai-je choisi la psychologie de l’orientation ?

La psychologie, dans son ensemble, m’a toujours fascinée. Cependant, j’étais consciente que l’aspect clinique et psychopathologique de la discipline (par exemple, l’étude de troubles tels que la schizophrénie) ne m’intéressait pas particulièrement. De même, la psychologie cognitive et la neuropsychologie ne captaient pas vraiment mon attention, ou du moins, elles n’étaient pas mes domaines de prédilection. En revanche, j’étais nettement plus attirée par la psychologie du travail et des organisations, ainsi que par la psychologie de l’orientation. Les thématiques liées aux ressources humaines, telles que le burn-out, le bilan de compétences, et l’orientation professionnelle tout au long de la vie, m’intéressaient davantage.

Vous êtes en pleine reconversion, vous souhaitez vous former auprès d’une activité qui vous permettra d’intervenir auprès de jeunes, car vous savez que c’est un public que vous appréciez. Formez-vous à mes côtés et devenez conseiller d’orientation indépendant en ligne en 3 mois en postulant ici. 

3. Comment se sont déroulées mes deux années de master en psychologie de l’orientation ?

Ces deux années se sont extrêmement bien passées. Nous étions un groupe de 12 femmes en master, sélectionnées parmi une centaine d’étudiants par un jury de professeurs. Au début, l’idée de rédiger un mémoire et d’obtenir de bons résultats me stressait énormément. J’étais particulièrement angoissée par ma performance, car je ne me considérais pas comme une élève excellente.

Il est important de noter que j’avais déjà redoublé ma troisième année de licence, ce qui ajoutait une certaine pression ! Cependant, j’étais très motivée et confiante en mes capacités de réussite. Cette passion s’est avérée payante : j’ai obtenu de bons résultats, même dans les matières qui ne m’attiraient pas particulièrement, comme les statistiques.

4. Quelles étaient les matières étudiées en licence de psychologie ?

 

En licence de psychologie 

Le programme de la licence en psychologie était assez général et couvrait un large éventail de domaines :

1. Psychologie de l’enfant et de l’adolescent / Psychologie du développement
2. Psychologie clinique et psychopathologie
3. Sociologie
4. Psychologie du travail et des organisations
5. Psychologie cognitive
6. Neurosciences
7. Introduction aux tests psychométriques (comme le WAIS, le WISC, les tests de dessins de bonhommes, etc.)
8. Statistiques et probabilités

 

En master de psychologie

Voici les cours que j’ai suivis dans le cadre de mon master en psychologie des transitions : orientation, insertion et conseil.

1. Psychologie de l’enfant, de l’adolescence et du vieillissement
2. Psychologie de l’orientation
3. Cours sur l’insertion socio-professionnelle
4. Psychologie de la personnalité
5. Maîtrise des tests psychométriques (notamment le WISC)
6. Cours sur le bilan d’orientation et le bilan de compétences
7. Maîtrise des techniques d’entretien (méthode Lecomte)
8. Techniques de recherche d’emploi
9. Études des populations vulnérables (personnes en situation de handicap)
10. Approche de la psychologie clinique

Le sujet de mon mémoire était : « Comment les personnes en situation de handicap régulent-elles leurs émotions face aux obstacles de la recherche d’emploi ? »

 

5. Comment m’organisais-je durant mes études ?

 

Pendant ma licence à Bordeaux, je n’avais pas de job étudiant, ce qui me permettait de me concentrer pleinement sur mes études sans distractions extérieures.

Cependant, lors de mon redoublement en troisième année de licence, j’avais validé un semestre et devais repasser l’autre. J’ai saisi cette opportunité pour m’engager dans un service civique de neuf mois auprès de l’AFEV. Cette expérience enrichissante, menée parallèlement à mes études, m’a permis de développer mes compétences tout en recevant une indemnité.

En déménageant à Marseille pour mon master, j’ai choisi de travailler afin d’avoir un revenu supplémentaire. Il était important pour moi que ce travail ne soit pas trop prenant, donc j’ai opté pour du baby-sitting auprès de deux enfants d’une même famille, âgés de 8 et 14 ans. Cette expérience était très gratifiante, me permettant de me sentir utile tout en ne nécessitant pas un effort excessif en parallèle de mes études.

 

6. Suis-je conseillère d’orientation ou psychologue ?

 

En fait, je suis les deux. Mon master 2 en psychologie de l’orientation, de l’insertion et du conseil me qualifie pour ces deux rôles. Je suis donc une psychologue de formation, spécialisée dans l’orientation tout au long de la vie.

 

7. Si vous souhaitez vous former dans ce domaine, quel parcours suivre ?

 

Vous pouvez envisager de reprendre vos études

Dans ma promotion, il y avait plusieurs étudiantes issues de divers horizons professionnels (ingénierie, enseignement, droit) qui ont repris leurs études en psychologie dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Il est toutefois fortement recommandé d’obtenir une licence en psychologie, car cela augmente significativement vos chances d’être admis en master.

 

Autre parcours possible

Bonne nouvelle, je vous propose une formation pour devenir conseiller d’orientation indépendante en ligne. Pas d’inquiétude, il ne s’agira pas de refaire 2 ou 5 années d’études en psychologie. Mon objectif n’est pas de vous faire devenir psychologue, car ce titre est réglementé et protégé. En revanche, je vous offre la possibilité de devenir conseiller d’orientation indépendant, c’est-à-dire à votre propre compte.

Je propose une formation intensive de 3 mois, conçue pour vous fournir des bases solides nécessaires à l’ouverture d’un cabinet indépendant. Ainsi, vous pourrez devenir conseiller d’orientation en ligne, gérant votre propre activité. Les places pour cette formation sont limitées. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à postuler ici pour obtenir toutes les informations relatives aux conditions d’admission.

 

Mon histoire

Mes débuts à l’Éducation nationale

À l’issue de mon master en psychologie de l’orientation, j’ai rapidement décroché un poste au sein de l’Éducation nationale en tant que psychologue de l’Éducation nationale spécialisé en Éducation, Développement et Conseil en Orientation (EDO). J’étais affectée dans des établissements scolaires, tels que des lycées et des collèges, ainsi qu’au sein de Centres d’Information et d’Orientation (CIO). J’accompagnais ainsi environ 1500 élèves chaque année. Cependant, avec l’arrivée du COVID-19, les conditions de travail se sont dégradées. J’ai alors réalisé que je pouvais accompagner les élèves à distance, en mettant à leur disposition plus de moyens que ceux proposés par l’Éducation nationale.

 

Mes débuts dans l’entrepreneuriat

 

En 2022, j’ai décidé de quitter mon poste à l’Éducation nationale pour me lancer en tant que conseillère d’orientation indépendante en ligne. Peu de temps après, j’ai obtenu un contrat pour intervenir au premier salon de l’orientation de Saint-Martin avec Educarib. Cette expérience m’a permis d’accompagner de nombreux jeunes dans leur démarche Parcoursup et à travers des bilans d’orientation. A l’heure actuelle où je vous écris, j’interviens bientôt au Centre social de Pontoise auprès de parents d’élèves pour deux interventions au sujet de l’orientation scolaire. Et dans ces deux cas, ce sont les structures qui m’ont contacté

En 2023, j’ai étendu mes services à l’accompagnement des adultes en reconversion professionnelle. J’ai commencé à recevoir de nombreux messages me demandant comment j’avais réussi à proposer des accompagnements en ligne pour l’orientation scolaire et professionnelle. En réalité, pour exercer cette activité, il n’est pas nécessaire d’être psychologue, mais il est essentiel d’avoir une formation solide et fiable. C’est ainsi que m’est venue l’idée de proposer des formations pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce domaine.

 

Mon « pourquoi »

Je suis fermement convaincue que la clé pour rester motivé dans une nouvelle entreprise ou un métier qui nous passionne réside dans le « pourquoi ». Après tout, la motivation n’est autre que les raisons qui nous incitent à agir. Au-delà des motifs déjà évoqués, il y en a d’autres. Lorsque j’ai commencé mon master, j’ai expérimenté le travail en ligne et à mon compte. Je savais que c’était possible, mais je ne savais pas par où commencer. En regardant des vidéos sur YouTube, j’ai vu que beaucoup réussissaient dans ce domaine. J’ai alors décidé que cela serait également possible pour moi. Pourquoi ? L’idée de mieux gagner ma vie, sans être limitée par un salaire fixe et l’espoir unique de gagner 3000 euros à 50 ans, était séduisante. De plus, cette forme de liberté m’attirait : je savais que si j’avais un enfant, je voudrais qu’il puisse passer beaucoup de temps avec moi à la maison, sans devoir le confier systématiquement à une nounou. Je rêvais aussi de voyager tout en ayant des revenus suffisants pour voir mes amis et ma famille plus facilement. Bien que tous mes objectifs ne soient pas encore atteints, je m’en rapproche un peu plus chaque jour !

 

Comment savoir si je peux devenir conseillère d’orientation indépendante ?

Alors relisez mon pourquoi et voyons si nous avons des points en commun ! (rire).

Plus sérieusement, pour être sûre que devenir conseillère d’orientation indépendante est fait pour vous, voici critères à évaluer :

1. Vous êtes prête à consacrer du temps libre pour vous former dans ce domaine.

2.Vous êtes animée par le désir d’aider les autres, de les conseiller et de les coacher, en particulier les jeunes.

3. Vous avez déjà une expérience dans un domaine lié à l’accompagnement ou à l’éducation.

4. Vous aspirez à développer une seconde source de revenus en parallèle de votre travail actuel, ou vous envisagez de vivre pleinement de cette activité.

5. Vous êtes une personne ambitieuse, déterminée et proactive.

6. Vous avez un attrait ou un intérêt marqué pour l’entrepreneuriat.

Si ces points résonnent avec vous, alors devenir conseillère d’orientation indépendante pourrait être une voie professionnelle adaptée à vos aspirations et compétences et dans ce cas, vous pouvez me contacter ici.

 

Vous avez maintenant plusieurs options pour débuter en tant que conseillère d’orientation. Vous pouvez soit reprendre des études, soit opter pour une formation avec moi. Le choix vous appartient ! Pensez à ce qui vous conviendrait le mieux et lancez-vous. Bonne chance !

Ces articles pourraient vous plaire

Comment trouver un métier qui me plaît ? (4 étapes)

Comment trouver un métier qui me plaît ? (4 étapes)

Vous vous sentez perdu professionnellement et souhaitez trouver un métier qui vous plaît, mais vous ne savez pas par où commencer. Un jour, vous avez une idée. Le lendemain, une autre. Cette indécision rend difficile le choix d'une profession qui vous correspond...

Je suis en burn out : que faire ?

Je suis en burn out : que faire ?

Vous êtes en burn-out et vous vous demandez que faire. Vous vous sentez épuisé au quotidien. L'impression de ne plus avoir d'énergie pour aller travailler vous accable. Rapidement, vous vous sentez submergé. Les jours passent et vous vous interrogez sur le moment où...

Se réorienter vers les ressources humaines : comment faire ?

Se réorienter vers les ressources humaines : comment faire ?

Vous envisagez de vous orienter vers les ressources humaines, mais vous hésitez encore sur ce choix ? Ou peut-être êtes-vous à la recherche d'informations pour confirmer votre décision d'orientation ? En tant que psychologue et coach en orientation professionnelle,...

Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation
Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation

Ce guide vous donne les principales clés pour trouver un métier qui vous convient vraiment à travers des exercices pratiques.

Les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *