orientation sereine

Comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI ?

Vous êtes en CDI et vous vivez un mal-être au travail. Vous n’en pouvez plus … Vous vous demandez sans cesse comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI.

Les raisons de cette envie de changement professionnel peuvent être multiples : manque de motivation, burn-out, harcèlement au travail, besoin d’évolution ou encore d’avoir un meilleur équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle.

Une chose est sûre : vous avez besoin que quelque chose change ! Mais perdre la sécurité de votre emploi est difficile … Vous ne savez pas comment vous y prendre. Vous avez peur de vous tromper et de regretter votre choix.

En tant que coach en reconversion, je peux vous dire que vous êtes loin d’être seul à vivre cette situation. Il vous manque des informations claires et pertinentes pour faire un choix pertinent.

Dans cet article, je vous présente les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour vous aider à construire un nouveau projet professionnel épanouissant.

C’est parti !

Comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI

I) Comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI? Les erreurs à éviter 

Avant d’enclencher votre changement de carrière, vous avez besoin de vérifier si vous souhaitez quitter votre emploi pour les bonnes raisons. C’est essentiel pour éviter de regretter votre choix de réorientation professionnelle.

Erreur n°1 : Faire un mauvais diagnostic de la situation

Pour éviter cela, voici plusieurs questions que vous pouvez vous poser pour comprendre les causes de votre mal-être professionnel.

  1. Depuis combien de temps vous sentez vous mal dans votre travail ? Est-ce passager ou avez-vous vraiment besoin de vous reconvertir ?
  2. Votre mal-être est-il dû à des raisons purement professionnelles ou est-il dû à des problèmes personnels qui impactent votre énergie, votre vécu émotionnel, etc … ?
  3. Qu’est-ce qui ne correspond plus à vos besoins et envies sur votre poste actuel ? (par exemple vos missions, les relations avec vos collègues, les possibilités d’évolution, votre environnement, de travail, les horaires, le manque de reconnaissance, etc …)
  4. Qu’est-ce que vous pourriez regretter qui vous convient toujours dans votre travail ?
  5. Pour vous sentir mieux, qu’est-ce que vous attendez de votre futur projet professionnel ?
  6. Suite à ces questions, est-ce que la décision de vous reconvertir vous semble toujours la meilleure ou avez-vous simplement besoin de faire des ajustements dans votre métier actuel ou dans votre vie personnelle ?

Si vous souhaitez transformer votre vie professionnelle, avoir un travail plus épanouissant au quotidien. C’est possible ! Vous pouvez me contacter ici, je vous aide à changer de métier en 3 à 6 mois. 

Erreur n°2 : Ne pas envisager toutes les solutions possibles

Certaines personnes opèrent leur changement de carrière sur un coup de tête et démissionnent du jour au lendemain. Parfois, c’est la bonne solution, mais souvent mieux vaut construire son projet et en fonction, décider de la meilleure façon de quitter son emploi.

Par exemple, si vous avez un projet bien défini en tête, vous pouvez faire une démission pour reconversion et ainsi obtenir des aides. Nous y reviendrons plus en détails après.

Dans tous les cas, renseignez-vous bien sur les options qui s’offrent à vous pour réussir votre reconversion.

La reconversion peut aussi prendre du temps et de l’argent : vous irez plus vite en ayant bien planifié votre projet en avance et éviterez les mauvaises surprises !

2) Trouver un nouveau projet professionnel

Vous êtes maintenant sûr de votre décision de changer de profession mais vous ne savez pas encore vers quel métier vous diriger.

Vous allez avoir besoin de clarifier :

  • Vos centres d’intérêt et talents pour identifier un secteur d’activité qui vous plaît
  • Vos compétences : lesquelles sont transférables dans votre futur projet ? Avez-vous besoin d’en acquérir de nouvelles et donc de vous former ?
  • Vos besoins et contraintes du moment : le salaire minimum que vous pouvez accepter, les horaires, la mobilité géographique, etc …
  • Connaître le marché du travail : ça serait dommage de se former à un nouveau métier pour finalement se rendre compte qu’il n’y a pas de débouchés …
  • Rencontrer des professionnels pour comprendre la réalité de terrain et valider si cela peut vous correspondre ou pas

 

Si vous avez du mal à définir seul votre projet professionnel, vous pouvez faire appel à différents services ou interlocuteurs :

  • Votre responsable RH pourra faire le point sur votre projet professionnel et vous informer des formations et possibilités de financements

 

  • Le Bilan de compétences : il permet de trouver le métier qui vous correspond en suivant une méthode pas à pas. Vous pouvez le financer grâce à votre CPF (compte personnel de formation). Il permet de valider votre projet en prenant en compte tous les aspects (votre personnalité, vos besoins et contraintes, la réalité du marché du travail, etc …) et de mettre en place un plan d’action pour concrétiser votre nouveau projet professionnel.

 

  • Le CEP (Conseiller d’évolution professionnel) : c’est un service gratuit de 2 à 3h. Le CEP vous aide à élaborer votre projet et à trouver les financements.

 

3) Les financements possibles pour se former

Se former sur son temps de travail

Vous pouvez vous former sur votre temps de travail grâce à différents dispositifs :

  • Le CPF de transition Pro aussi appelé Projet de transition professionnelle : c’est à vous d’en faire la demande. Il permet de financer des formations certifiantes en lien avec votre projet de reconversion. Vous avez droit à un congé et au maintien de votre rémunération pendant la formation. Pour en bénéficier, votre projet doit être reconnu comme pertinent par une commission paritaire et correspondre aux priorités de financement (se former à un métier qui recrute, niveau de qualification, …). Vous pouvez avoir plus d’informations et en faire la demande sur le site Transition Pro de votre région.

 

  • Le Plan de développement des compétences est le plus souvent à l’initiative de l’entreprise. Il vous permet de vous former pour évoluer sur votre poste. Vous pouvez le demander lors de l’entretien professionnel par exemple, mais toutes les formations ne sont pas accessibles. La formation choisie doit faire partie du dispositif.

 

  • Le Pro-A : Ce dispositif offre la possibilité de se former en alternance et est réservé aux salariés non qualifiés ou qui ont un diplôme au-dessous du bac+2. Il vous permet de garder votre emploi sans perte de salaire et d’évoluer professionnellement.

 

Se former sur son temps libre

  • De nombreuses formations existent en ligne, en cours du soir, gratuites ou payantes. Vous pouvez décider de les financer sur fonds propres
  • Le CPF (compte personnel de formation) vous permet de financer des formations sous certaines conditions (il faut par exemple que les formations soient inscrites au RNCP). Votre compte est alimenté de 500 à 800 euros tous les ans si vous êtes à temps plein.

Certaines entreprises ont mis en place le CET (compte épargne-temps). Vous pouvez ainsi vous former et être payé pendant vos congés. Vous pouvez soit cumuler des droits à un congé rémunéré, soit percevoir une rémunération en contrepartie des congés non pris ou des sommes dédiées à ce compte. Mais ce dispositif n’est pas généralisé, il vous faut donc d’abord vérifier si votre entreprise l’a mis en place.

 

4) Quitter son travail dans de bonnes conditions

Plusieurs solutions s’offrent à vous.

1- La rupture conventionnelle

La rupture conventionnelle permet de mettre fin au contrat de travail selon un accord mutuel avec votre employeur. Vous définissez ensemble les conditions de rupture du contrat et les montants de l’indemnité. Comptez de 5 à 6 semaines pour faire toutes les démarches.

Le gros avantage est que la rupture conventionnelle vous donne droit aux allocations chômage.

2- La démission pour reconversion

La démission classique ne donne pas droit aux allocations chômage contrairement à la démission pour reconversion.

Cependant, pour en bénéficier, il faut respecter plusieurs points :

  • Vous devez être en CDI et avoir travaillé au moins 5 ans consécutifs
  • Votre projet de reconversion doit impliquer une formation ou une création d’entreprise
  • Vous avez fait fait un entretien auprès d’un CEP (conseiller en évolution professionnelle) ou d’une structure agréée avant votre démission
  • Vous devez valider un dossier sérieux auprès de la commission de validation de votre lieu de travail ou de résidence

 

En résumé : comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI?

Vous avez maintenant toutes les clés pour répondre à cette question et vous réorienter.

Voici les points à garder en tête :

  • Avant de vous lancer dans votre projet de reconversion, faites un état des lieux précis de votre situation pour vérifier vos besoins et la pertinence de votre changement de carrière
  • Prenez le temps de construire votre nouveau projet professionnel. Être accompagné dans ce processus vous permettra d’éviter des erreurs ou de passer à côté d’éléments importants.
  • Renseignez-vous sur les possibilités de financements pour votre plan de formation. Beaucoup de dispositifs existent auxquels vous pouvez faire appel
  • Choisissez la meilleure façon de quitter votre travail en fonction de votre situation. Dans mon programme de coaching reconversion sereine, je vous accompagne à l’aide d’un juriste à quitter votre travail  en choisissant les meilleures options pour vous.

 

Vous êtes épuisé dans votre entreprise actuelle ? Vous vous ennuyez et vous ne trouvez plus de sens à votre travail ? Faites vous accompagner pour vous reconvertir sereinement et quitter votre entreprise actuelle.  Contactez-moi. Je me ferai le plaisir d’échanger avec vous sur vos questions, vos doutes, vos aspirations et de vous proposer un plan d’action pour changer de métier. Je m’engage à vous répondre dans les 72h.

Cet article a été rédigé par Mathilde Lanselle.

 

Ces articles pourraient vous plaire

Comment devenir psychologue scolaire ?

Comment devenir psychologue scolaire ?

Vous pensez de plus en plus à devenir psychologue scolaire. Vous vous demandez comment faire pour parvenir à ce métier. Par quel cursus de formation faut-il passer ? Quelles qualités faut-il avoir ? Faut-il obligatoirement faire de la psychologie? Bref, en tant que...

S’installer en tant que coach scolaire : comment faire ?

S’installer en tant que coach scolaire : comment faire ?

Vous souhaitez vous installer en tant que coach scolaire, mais vous êtes confronté à de nombreuses questions sans réponse : comment vous former ? Comment procéder ? Où trouver un local ? Comment trouver des clients ? Comment démarrer mon activité en ligne ? En...

quitter la fonction publique pour se reconvertir : comment faire ?

quitter la fonction publique pour se reconvertir : comment faire ?

Vous êtes fonctionnaire d’état, et vous réfléchissez de plus en plus à quitter la fonction publique. Vous n’aimez plus votre travail et vous souhaitez changer de métier. Chaque jour dans cette institution est un supplice pour vous. Vous attendez patiemment la fin de...

Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation
Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation

Ce guide vous donne les principales clés pour trouver un métier qui vous convient vraiment à travers des exercices pratiques.

Les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *