orientation sereine

Reconversion professionnelle que faire ? 5 points clés

“Reconversion professionnelle que faire”, c’est ce que vous cherchez depuis plusieurs temps sur google. Vous souhaitez vous reconvertir, mais vous ne savez pas vers quel domaine vous orientez, ni même quel autre métier faire ? Vous cogitez clairement concernant votre avenir professionnel. Tout ce que vous savez, c’est que vous détestez votre travail actuel. Perte de sens, pénibilité…Bref, chaque matin, vous vous réveillez pour aller au travail à reculons et vous rentrez chez vous de mauvaise humeur. Ainsi de suite ! Vous voilà pris au piège. La vérité c’est que vous avez envie de trouver un métier, dont vous êtes fier et qui vous procure une satisfaction. Est-ce trop demandé ? Et bien, en tant que psychologue, et coach en reconversion professionnelle, je peux vous assurer que de plus en plus de personnes ont ce sentiment au travail. Dans cet article, je vous explique comment faire pour changer de métier sereinement en 5 points clés. C’est parti !

 

 1. Identifiez vos motivations

Beaucoup de personnes disent qu’elles veulent changer de métier car à un moment donné de leur vie, elles sont insatisfaites. Mais en réalité, avant de vous reconvertir, il faut vous poser de vraies questions. Car, il peut y avoir plusieurs raisons qui vous font penser à une reconversion professionnelle. Et toutes ces raisons, ne se valent pas !  Pour faire le point, répondez sincèrement aux questions suivantes : 

 

  • Y a – t – il des tensions au sein de votre équipe de travail ?
  • Déplorez-vous les conditions dans lesquelles vous travaillez ? (horaires, matériels, moyens…)
  • Aimez-vous encore votre métier en lui-même ? Vos tâches ?

 

Si vous répondez oui à la dernière question, peut-être qu’un changement d’entreprise, ou de votre lieu de travail, peut-être la clé de votre épanouissement professionnel. Par ailleurs, n’oubliez pas aussi que certains métiers peuvent être exercés en auto-entreprise.

A l’inverse, si votre réponse à la dernière question est négative. Il est grand temps de faire un bilan, un coaching pour faire le point sur vous-même, et trouver un métier qui vous procurera plus de sens.

L’erreur à surtout éviter c’est de dire que vous souhaitez changer de travail, sans connaître vos motivations profondes de changement. En effet, une reconversion professionnelle ne se décide pas du jour au lendemain !

2.  Sélectionnez les secteurs qui vous attirent

 

Maintenant que vous vous êtes posé de vraies questions. Il y en a une deuxième à se poser. Zut ! Y’en a une encore ! Vous voulez vous reconvertir, mais pour faire quoi ? Vouloir changer de métier, sans savoir quoi faire c’est compliqué, mais ça arrive couramment. Alors, voilà deux situations qui vous concernent sûrement :

Vous pouvez vous reconvertir vers un métier du même domaine que votre secteur actuel. Exemple, c’est le cas d’une aide soignante, qui veut se reconvertir dans un autre métier du soin. Dans ce cas, vous vous appuyez sur vos compétences actuelles.

2) Vous pouvez également vous reconvertir dans un métier complètement différent. C’est le cas, par exemple, d’un ingénieur qui décide de devenir professeur des écoles. Dans ce cas, vous repartez plus ou moins de zéro pour aller vers une nouvelle formation.

C’est une question cruciale à se poser. Il est important pour vous de sélectionner des domaines qui sont susceptibles de vous intéresser et ensuite de les explorer. Voilà plusieurs domaines comprenant chacun plusieurs métiers. Vous pouvez présélectionner 5 domaines qui vous attirent. Je vous assure qu’en faisant ça, vous vous sentirez déjà moins perdu ! Si vous souhaitez être accompagner dans votre reconversion professionnelle en passant à l’action, contactez moi ici. Je vous ai conçu un programme de coaching sur 3 mois pour oser changer de métier.

 

reconversion professionnelle que faire

3. Reconversion professionnelle que faire ? N’oubliez pas vos compétences !

 

Les compétences constituent de manière générale un mélange de votre savoir-être, votre savoir, et votre savoir-faire. Votre expérience actuelle vous a très certainement apporté des compétences, même si vous ne voyez pas forcément lesquelles !

Pour identifier vos compétences, vous pouvez faire cet exercice simple. Vous pouvez créer un tableau de 3 colonnes, et vous exercez à classer les compétences que vous avez acquises dans votre poste. Pour ce faire, vous pouvez vous demander une question clé :

  • Quelle est votre journée type au travail ?
  • Repensez à votre journée et y retrouver vos savoirs mobilisés, votre savoir-être et votre savoir-faire

Exemple de savoir-être : être à l’écoute, être dynamique, attentive aux autres, organisé

Exemple de savoir : connaissance de modèles en psychologie, connaissances des logiciels d’ingénierie…

Exemple de savoir-faire : accueillir un client, négocier un produit, animer un groupe d’élèves…

Gardez confiance en vous, vous avez des compétences et personne ne peut vous le retirer ! Ce serait comme retirer votre expérience professionnelle, c’est tout simplement impossible. Gardez à l’esprit que tout votre parcours vous servira toujours. En effet, un certain nombre de compétences que vous avez acquises sont complètement transférables à un autre métier. C’est le cas par exemple : du travail en équipe qui est une compétence, qu’on peut retrouver dans plusieurs métiers différents. Dans mon programme de coaching reconversion sereine, je vous aide non seulement à identifier vos compétences pour trouver un autre métier. Mais aussi à passer à l’action trouver un métier dans lequel vous vous sentez épanouie ! Pour en savoir plus, contactez moi ici. Il y a que 12 places chaque année.

 

4. Comment financer sa reconversion professionnelle ?

Financement par le CPF

Pour financer une formation qualifiante, vous pouvez utiliser votre CPF (Compte personnel de formation). Vous êtes concerné à partir du moment où vous entrez dans la vie active quel que soit votre statut (indépendant, salarié, commerçant…). Chaque année, votre compte personnel de formation est crédité de 500 euros annuels que vous pouvez utiliser. La seule condition, ne pas dépasser 5000 euros d’utilisation au bout de 10 ans. Il y a quelques exceptions, si vous avez la RQTH, vous êtes crédité de 800 euros / annuel. Si vous êtes fonctionnaire, votre CPF est cité en heures. Il est possible via votre CPF de convertir ces heures en euros.

Vous pouvez utiliser votre CPF pour vous former via un catalogue de formations éligibles au CPF définie par France Compétences, organisme garant de la formation professionnelle.

Financement personnel

Vous pouvez également financer votre formation avec votre propre argent. Ce n’est pas toujours facile, lorsqu’on a des enfants, un prêt, mais avec de l’organisation et un compagnon prêt à nous soutenir, c’est possible. Il ne faut pas voir ce financement comme une dépense, mais comme un investissement sur vous-même. Vous pouvez vous demander :

  • Quelle valeur cela vous apportera de vous pencher sur votre avenir professionnel et de vous reconvertir ? Un plus grand alignement, épanouissement ? Plus de temps ? Un passage à l’action ?
  • Quelle est la dernière fois que vous avez investi dans quelque chose de vraiment utile ? Une chose dont vous aviez vraiment besoin ?

Surtout n’oubliez pas qu’au-delà de l’argent, votre ressource la plus précieuse sur Terre, c’est votre temps ! Quitte à avoir des années et des années devant soi, autant vivre heureux et bien dans ses baskets. Mais alors quelles sont les pièges à éviter pour bien se reconvertir ? Je vous dit tout dans la suite de l’article.

reconversion professionnelle que faire

 5.  Les 4 pièges à éviter pour une reconversion professionnelle réussie 

Ton métier idéal existe-t-il vraiment ?

Garder bien à l’esprit, qu’aucun métier n’est parfait. Parfois, on idéalise la vie professionnelle avec des notions comme “ta mission de vie”, “ ta vocation”. Je pense effectivement que nous avons des missions de vie, des vocations. Mais même en trouvant la sienne, on peut par moment se retrouver à être ennuyé, à douter, à en avoir marre tout simplement. Vous savez, comme lorsque vous avez un partenaire de vie, qui est fait pour vous, mais avec lequel il y a des hauts et des bas… Souvent, malgré tous ces périples, vous savez au plus profond de vous même que vous l’aimez. Et bien pour le travail c’est pareil, en trouvant votre mission de vie, votre vocation ou le métier fait pour vous vous aurez également des hauts et des bas. Mais alors comment savoir que ce métier est fait pour moi christie ? Tout simplement, parce que vous savez au plus profond de vous, que malgré ces hauts et ces bas, vous aimez profondément ce que vous faites. Vous y trouvez du sens tout simplement. Vous vous reconnaissez dans ce métier.

Mieux vaut rechercher une formation ?

On est dans un monde où il y a de plus en plus de formations vendues. Il y a quelques années, pour se former, il fallait se déplacer, trouver la bonne formation, obtenir un financement. Maintenant,  les formations sont à notre disposition, notamment en ligne. Nous sommes tous déjà tomber sur des publicités de formation en regardant une vidéo YouTube. « Vous voulez devenir rentiez, assister. mon webinaire gratuit! » Et par là suite, on essaye de vous vendre une formation. Ca vous dit quelque chose ? Mon avis, c’est que certaines sont très bien. Toutefois, n’oubliez pas qu’en ligne, tout le monde peut créer des formations, et même demander des financements CPF. Alors même si vous souhaitez apprendre quelque chose de nouveau, vous former, je vous déconseille de vous lancer tête baissée dans une formation. Réfléchissez bien. Se former est un investissement sur soi. Cela demande d’être plutôt certain de vouloir s’investir professionnellement dans la voie dans laquelle vous vous êtes formés. Ca paraît logique ? Pourtant, des milliers de personnes achètent des formations qu’elles n’utilisent jamais. Souvent parce qu’elles ne sont plus intéressées par le domaine professionnel en question. Ou encore, n’ont pas peser le pour et le contre du projet suite à la formation.

D’ailleurs, j’en arrive au point suivant, l’erreur fatale que font de nombreuses personnes qui veulent se reconvertir.

Ne pas connaître le marché de l’emploi

Avant de se lancer dans une voie professionnel, il vaut mieux se renseigner bien sur les éléments suivants :

Quels sont les débouchés ? 

Cette formation vous permet d’accéder à quels postes ? Par exemple, une formation en psychologie du travail et des organisations, vous permet d’aller vers des postes de type “chargé de recrutement”, “chargé en mobilité” “consultante en outplacement” “consultante en formation” “conseillère en insertion professionnelle” “conseillère d’orientation” “consultante en prévention des risques psychosociaux” “coach en évolution professionnelle” “enseignante chercheuse”.

Quelle est la tendance nationale pour ce poste ? 

C’est-à-dire, il faut savoir s’il y a peu de postes, un nombre de postes dans la moyenne ou encore un nombre de postes élevé.

 

Quel est l’état du marché du travail en région ?

Il peut varier d’une région à une autre, et dans ce cas, il est très important de prendre en compte votre situation géographique dans votre reconversion professionnelle.

Quelles sont les offres d’emploi régulières ? 

Vous pouvez y jeter un coup d’œil pour voir quelles sont les compétences et les profils recherchés pour le nouveau métier que vous convoitez.

Quels sont les statuts professionnels possibles ? 

 

Pouvez-vous travailler dans ce métier convoité, en tant que salarié du secteur privé, fonctionnaire, profession libérale, micro-entrepreneur, chef d’entreprise…

Pour avoir un meilleur regard sur tous ces éléments, je vous recommande de rechercher des informations sur le marché du travail via Pôle emploi. Il vous permettra d’avoir une vision générale des demandes pour un métier.

 

 

Rencontrer des professionnels,  une obligation ? 

Clairement, oui. Il est important dans votre reconversion professionnelle, de ne pas rester sur les stéréotypes que vous avez des métiers. Une fiche métier c’est bien pour imaginer les fonctions, tâches associées. Par contre, ce n’est pas suffisant pour comprendre tous les enjeux liés aux métiers. D’un autre côté, vous vous apercevrez que pour certains métiers, les fiches de postes sont en décalages par rapport à ce qui est demandé une fois en poste. Ce sont des observations importantes à faire pour vous-même, pour vous aider dans votre réflexion sur votre avenir professionnel. Toutefois, je dirais que l’intérêt principal de rencontrer des professionnels, est de leur poser des questions :

  • Quelles sont leurs journées types / semaines type ?

 

  • Quelles sont les tâches qu’ils aiment faire et celles qu’ils n’aiment pas faire ? et pourquoi ?

 

  • Quels sont les avantages/inconvénients liés à leur métier ?

 

  • Il y a t il des perspectives d’évolutions dans leur métier ?

 

  • Qu’est-ce qu’ils conseillent à quelqu’un qui aimerait faire leur métier ?

 

Et tout un tas d’autres questions intéressantes à poser à un professionnel. Mais comment les rencontrer ? A travers des journées d’immersion, des stages ou encore en prenant contact avec eux via le réseau social professionnel Linkedin. D’expérience, je peux vous dire que la dernière méthode, si l’on si prend bien, fonctionne très bien !

Vous savez désormais répondre à la question “reconversion professionnelle que faire”. Vous savez déjà ce que vous pouvez faire à votre échelle, pour sortir de ce métier que vous détestez. J’ouvre 12 places chaque année pour vous accompagner durant 12 semaines vers un changement professionnel dans votre vie. Si vous en avez marre de votre travail actuel et que vous souhaitez trouver un autre métier avec plus de sens…Vous avez la possibilité de sortir de votre situation en choisissant de me contacter ici. Je vous répondrai dans les 72h au mieux.

 

Ces articles pourraient vous plaire

Comment trouver un métier qui me plaît ? (4 étapes)

Comment trouver un métier qui me plaît ? (4 étapes)

Vous vous sentez perdu professionnellement et souhaitez trouver un métier qui vous plaît, mais vous ne savez pas par où commencer. Un jour, vous avez une idée. Le lendemain, une autre. Cette indécision rend difficile le choix d'une profession qui vous correspond...

Je suis en burn out : que faire ?

Je suis en burn out : que faire ?

Vous êtes en burn-out et vous vous demandez que faire. Vous vous sentez épuisé au quotidien. L'impression de ne plus avoir d'énergie pour aller travailler vous accable. Rapidement, vous vous sentez submergé. Les jours passent et vous vous interrogez sur le moment où...

Se réorienter vers les ressources humaines : comment faire ?

Se réorienter vers les ressources humaines : comment faire ?

Vous envisagez de vous orienter vers les ressources humaines, mais vous hésitez encore sur ce choix ? Ou peut-être êtes-vous à la recherche d'informations pour confirmer votre décision d'orientation ? En tant que psychologue et coach en orientation professionnelle,...

Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation
Guide gratuit pour parents d'ado perdus à l'orientation

Ce guide vous donne les principales clés pour trouver un métier qui vous convient vraiment à travers des exercices pratiques.

Les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *